empire-saison-1-rythme-et-sans-pitie-une-

La représentation des minorités dans les séries TV

ob_f6b4c7_vign-banana01

Cucumber and Banana

La représentation des minorités dans les séries ne s’est pas faite du jour au lendemain. Depuis 20 ans, les chaînes, redoublent d’efforts pour mettre en avant des personnages issus de cultures différentes. Aux Etats Unis, The Cosby Show a été l’une des premières à ouvrir la voix suivi par Le Prince de Bel Air  et  Empire plus récemment.

Aux Etats-Unis, il y’a plus de représentation de minorité car le combat de ces populations a été beaucoup plus affirmé. Pour la sociologue Marie France Malonga, l’influence de la télévision américaine sur la télévision française a été primordiale.

« Les seules représentations issues des minorités à la TV étaient dues à la présence importante de fictions américaines dans les programmes français. S’il y’avait pas eu ces programmes, on aurait une télévision française complètement monochrome. »

Les fictions Un Flic et Chérif diffusées sur France 2, ont pour point commun d’avoir des héros d’origine africaine et maghrébine ce qui témoigne d’une véritable envie de mettre en avant une certaine diversité. Mais ces rôles principaux sont assez rares et on est encore dans le schéma du binôme de policiers noirs/blancs dans lequel le blanc est le héros.

On parle beaucoup des minorités ethniques mais qu’en est-il de la communauté LGBT ?

L’homosexualité a toujours été présente dans les séries. Si la manière dont est traité le sujet est discutable, il ne faut pas oublier que certaines ont eu un effet bénéfique pour des millions d’adolescents. La série anglaise Queer as Folk dans les années 2000 a été l’une des plus marquantes selon Sebastien, youtubeur de la chaîne Les Showrunners.

« Pas mal de jeunes de la communauté LGBT ont pu s’assumer car c’était la première fois qu’une série était consacrée à ce sujet dans l’Amérique des années 2000 quand les années sida étaient pas ENCORE loin et qu’il y’avait un souffle libertaire. »

Cucumber and Banana plus récemment, est très représentative de la communauté LGBT. Elle offre une véritable réflexion sur les gays et parle sans tabou de la mysoginie et la sérophobie. Il n’a jamais été question d’une surreprésentation de l’homosexualité comme ça peut être le cas dans d’autres séries. La série a d’ailleurs été écrite par un homme gay ce qui peut expliquer la reproduction assez fidèle de ce milieu

On peut donc en conclure que pour qu’une série soit vraiment objective il faut qu’elle soit réalisée par des personnes issues de ces minorités ?

Les exemples nous ont montré que les séries les plus réalistes étaient pour la plupart écrites par des scénaristes viennent de ces minorités. Pour Julia, youtubeuse sur la chaîne Les Showrunners, Empire est l’exemple le plus flagrant.

« Le racisme est traité de manière très concrète DANS EMPIRE car les scénaristes sont issus de ces minorités. Ils ont donc un avis objectif sur le sujet. »

 Empire véritable phénomène de société, entend bien profiter de son succès pour faire passer un message de tolérance auprès des plus jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *