House-of-Cards-Saison-2

House of Cards saison 3 : mes impressions (spoilers)

ustv-house-of-cards-season-3

Le président russe Petrov et Franck Underwood

Ça fait une semaine semaine que la troisième saison de « House of Cards » est disponible sur Netflix et Canal+. On retrouve Kevin Spacey et Robin Wright, dans leurs emblématiques rôles de Frank et Claire Underwood, et dans leur course effrénée vers le pouvoir.Que penser de cette nouvelle saison ?  Voici mes impressions.

A la fin de la saison  2, Franck est arrivé à ses fins. Il est parvenu en deux saisons, à s’installer dans le bureau ovale. L’intrigue reprend 6 mois après l’accession au pouvoir de Franck. Claire et lui sont installés à la Maison Blanche et tâchent de marquer de leur empreinte l’Histoire de la présidence américaine. Ce qui n’est pas une mince affaire en ces temps de crise. Le chômage est en hausse et la situation au Moyen-Orient explosive. Le Président, en mauvaise posture dans les sondages, va devoir trouver des emplois et une solution diplomatique en parlementant notamment avec la Russie. Il doit aussi mettre son épouse en avant et retrouver l’ex-call girl Rachel Posner, toujours en possession d’informations compromettantes. S’il s’en sort avec tout cela, il a peut-être une chance d’être élu en 2016 (pour la première fois).

Tout ne se passe pas comme prévu

Après de nombreuses manigances afin d’arriver à ses fins sans jamais rencontrer de problèmes, Frank pourrait vite déchanter. Il se heurte au mécontentement des électeurs et des membres du Congrès qui ne voient pas d’un bon œil cette succession. La saison 3, s’attache à montrer les failles, à humaniser les personnages. On découvre un Underwood meurtri par la mort de ses soldats. L’actualité, la politique et la géopolitique prenne une place considérable dans ce troisième volet et nous offre une intrigue plus poussée, plus concrète qui offre un aperçu « romancé » des actions de la Maison Blanche.

La femme, adversaire le plus redoutable de Franck

Les femmes sont particulièrement mises en avant dans cette saison. Claire est promue ambassadrice grâce à son mari. Un poste qui va lui permettre de communiquer plus facilement, les hommes ne voyant en elle que la simple épouse du président. Si les femmes sont les pièces maîtresses de cette saison, ce n’est pas pour faciliter la tâche (déjà bien compliquée) de Frank. Lors des élections, il va être confronté à deux adversaires féminines plus redoutables que jamais. Kevin Spacey et Robin Wright sont encore une fois brillants. Mention spéciale pour Lars Mikkelsen dont la ressemblance avec Poutine est  troublante.

Une saison fidèle aux deux autres

House of Cards n’a pas perdu son sens de la mise en scène et son esthétique classieuse, sa photo grise, l’élégance de ses mouvements de caméra. Les répliques de Frank adressées à la caméra sont toujours aussi savoureuses. Les épisodes sont certes bavards, mais on ne s’y ennuie pas, on est intrigué, on s’amuse même régulièrement. Pour peu que l’on accepte le grotesque de certaines situations, on retrouve la qualité de la saison 1 et des débuts de la saison 2.

Avez-vous vu la saison 3 ? Qu’en avez-vous pensé ?

2 réflexions sur “House of Cards saison 3 : mes impressions (spoilers)

  1. Laura dit :

    Hello :)

    Super article Océane. Tu as tout dit !
    Je viens de finir la saison 3 et je dois avouer que je suis restée un peu sur ma fin. Durant cette saison, le personnage de Claire Underwood m’a énormément agacé et encore plus dans la fin du dernier épisode. À part ça, je ne sais pas à ce que nous réserve Frank Underwood, va-t-il être élu ou non ? Une chose est sure, c’est que Kevin Spacey assure vraiment dans le rôle de Frank Underwood et il la encore prouver dans cette saison 3 de HOC

    • Oceane dit :

      Merci pour ton commentaire Laura :)
      Oui j’avoue que Claire m’a un peu saoulé aussi. Je comprends pas trop ce qui lui arrive, sa soudaine envie de s’émanciper… Je ne sais pas si Frank va se faire réélire mais ça s’annonce très chaud pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *